Milieux | La Totalité | Pays/paysages | La compagnie du paysage |
| Époques | | La chose publique | L'or d'Atalante | Détours | Recueil |
| L'esprit libre | Des villes | XIXe | Champ poétique | Revue Le Nouveau Recueil | Revue Recueil | Divers


ACCUEIL

Collection L'ENVIRONNEMENT A UNE HISTOIRE

Odile MARCEL Littoral:
les aventures du Conservatoire du littoral
Préface de Yves Colcombet


« Tu sais comme est belle l’eau qui baigne les rivages de France, tu la regardes volontiers au ras des plages ou bien, en surplomb, du haut de falaises prodigieuses. Caps, criques, baies, lagunes, dunes, horizon, tu aimes la lumière, le vent, le scintillement et l’écume. Près de la mer ont poussé des maisons, des immeubles, des ports de plaisance et des raffineries de pétrole. Comment conserver la beauté du monde dans un pays moderne ? »
Odile Marcel évoque dans cette promenade littéraire  très personnelle l’invention du Conservatoire du littoral, en 1975. Elle raconte son travail, depuis trente-sept ans, pour obtenir la protection de près de sept cents sites « pour tous et pour toujours ». 
En racontant plus particulièrement les histoires, heureuses et mouvementées, de neuf sites sur les rivages de l’hexagone et d’outre-mer (la Guyane, L’anse de Paupilles, le Domaine de Rayol, Agriate, l’abbaye de Beauport…), elle décrit la mission du Conservatoire, une initiative institutionnelle originale qui œuvre à construire un accord entre les propriétaires, les habitants et les élus. Une telle démarche a permis de protéger déjà plus du dixième des littoraux en France, illustrant la persistante capacité des citoyens à instituer le territoire en bien commun, à le tenir pour une ressource à partager dans le respect de la part qui doit rester à la nature.
Comme si les hommes, autour de bonnes lois et par des processus de fortes concertations, savaient trouver en eux le ressort pour s’entendre afin de favoriser la durée des choses…

Un volume 14 x 22 de 320 pages,
ISBN 978.2.87673.877.5, 2013, 24 euros

Agrégée de philosophie, Odile Marcel est professeur honoraire de l’Université Lyon III. Depuis plus de trente ans, elle mène des recherches sur l’espace et le paysage. Auteur de nombreux articles et de nombreux essais (La Maladie européenne : Thomas Mann et le XXe siècle, PUF ; Paysage visible, paysage invisible, Champ Vallon …), elle a aussi publié deux romans aux Editions du Seuil (L’eau qui dort, L’Amazonie) et des livrets d’opéra. Elle est par ailleurs présidente de l’Association La Compagnie du paysage et membre du Conseil scientifique du Conservatoire du Littoral et des espaces lacustres.

Lire la préface et la table des matières

Éditions Champ Vallon
F 01420 Seyssel
Tél./Fax 04 50 56 15 51
courriel: info@champ-vallon.com